POLITIQUE

Oyo : Kiki Sassou a- t- il échappé à une tentative d’assassinat?

• Bookmarks: 5390


Deux hommes armés seraient arrêtés à Oyo lors du lancement de la campagne du candidat Denis Christel Sassou Nguesso qui se représente dans la deuxième circonscription de ce village et qui était accompagné de son épouse Nathalie Bumba Sassou Nguesso.

Un assassinat du fils du chef de l’État et candidat à un second mandat de député à Oyo aurait été déjoué au lancement de sa campagne électorale. Deux hommes armés d’un pistolet chacun confondu à la foule aurait été appréhendé par les villageois au moment ils auraient sortis leurs armes dans un mouvement de coordination semblerait-il.

A Oyo, il se dit que ces deux hommes auraient été exécutés le même jour dans la nuit par les éléments de la DGSP. Ils seraient Mbochis de Boundji et opposés à une transmission familiale du pouvoir. Une guéguerre a toujours existé entre les Mbochis de Boundji et d’Oyo.

Un acteur averti de la politique congolaise s’interroge sur le manque de soutien des membres importants à Kiki dans son rêve de remplacer son père ? En dehors de sa sœur Claudia qu’on voit de temps à autre à ses côtés, personne ne s’affiche avec lui.

Est-ce un coup monté par le clan ou une mise en scène de Kiki Sassou qui veut attirer la sympathie de son père sur une hypothétique jalousie de sa famille à son égard ? Tout au moins la ville d’Oyo a vibré durant son séjour électorale qui a vu la remise de plusieurs cadeaux à ses votants dont six voitures à la police pour des patrouilles.

A Brazzaville pendant ce temps, le général Fils Obami Itou interdisait les responsables de la police de recevoir des dons des candidats sans l’aval de Brazzaville. Il est claire que Kiki peut passer outre les ordres de la hiérarchie de la police.

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.