SOCIETE

P/Noire : Kelly T, 26 ans sans emploi reçoit 600 euros par mois de ses 6 gars Facebook d’Europe

• Bookmarks: 9276


Les réseaux sociaux ont facilité les relations humaines au point où de n’importe quel point de la terre, deux personnes peuvent s’aimer et projeter le futur ensemble. Mais nombreux aussi se servent de cette modernité pour exploiter les autres. C’est le cas de Kelly T, une congolaise de 26 ans habitant à Pointe-Noire dont les photos postées sur les réseaux sociaux attirent énormément des hommes comme des mouches. Elle a pu fidéliser 6 d’entre eux qui lui envoient chaque mois la somme de 100 euros chacun pour ses besoins. Elle se retrouve alors avec 600 euros ( 400.000 cfa ) de salaire amoureux mensuel.

En Europe, nombreux sont ces hommes Africains qui préfèrent désormais avoir une fille en Afrique qu’ils gèrent à distance jusqu’à leur voyage sur place. Des filles en Afrique ont compris le filon et se font intéressantes sur les réseaux sociaux.

A Pointe-Noire, Kelly T de 26 ans qui est sans emploi a su utiliser internet à bon escient et aujourd’hui elle en récolte les fruits. Elle vit mieux que plusieurs fonctionnaires grâce aux 400.000 cfa qu’elle reçoit chaque mois de ses 4 petits-amis d’Europe.

« Au départ, je pouvais recevoir plus de 1000 euros par mois, mais certains hommes au bout de moment disparaissent et ne font plus signe, surtout quand je refuse de les envoyer mes photos intimes ou faire l’amour par vidéo » confie Kelly T qui a pu garder néanmoins 6 dont deux sont déjà venus au pays.

Kelly T ne se gène pas de reconnaître être disposée à coucher avec les 6 hommes qui lui sont restés fidèles lors de leur séjour au pays. «  C’est la moindre des choses, je mange leur argent ! » affirme-t-elle avec sourire.

La crise qui sévit au Congo pousse des filles comme les garçons à créer des situations lucratives pour leur survie. En parcourant les murs de certaines filles sur Facebook ou Instagram, l’on peut facilement se rendre compte de leurs objectifs. Kelly T affirme aussi être déjà propriétaire de deux terrains vierges dans un quartier périphérique de Pointe-Noire grâce à l’argent de ses gars Facebook.

9 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.