ECONOMIE

Petites et moyennes entreprises : la société Yango dévoile ses activités

• Bookmarks: 634


La délégation de la plate-forme numérique œuvrant dans le transport en commun Yango, conduite par le chargé d’affaires de l’ambassade de Russie, Dmitry Poduev, a présenté ses activités à la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel, Jacqueline Lydia Mikolo, le 20 septembre à Brazzaville.

Yango est une plate-forme numérique ou encore une application qui met en relation les conducteurs de taxi et les clients pour faciliter les déplacements. L’entreprise a entamé des démarches pour présenter ses activités aux autorités compétentes et recueillir en retour les informations sur les procédures de formalisation afin d’exercer conformément à la législation en vigueur au Congo. « Nous avons passé en revue les questions relatives aux activités de la société Yango au Congo, y compris d’autres projets de business dans le secteur des petites et moyennes entreprises », a expliqué le chargé d’affaires de l’ambassade de Russie, Dmitry Poduev, au sortir de l’entrevue avec la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel, Jacqueline Lydia Mikolo, en présence du directeur international de cette société, Roman Karlash.

La plate-forme Yango n’est donc pas une entreprise de transport en commun et ne dispose pas de moyens roulants. C’est plutôt une application numérique qui travaille avec les propriétaires de taxis et que tout citoyen peut télécharger dans son téléphone pour commander les courses.

« Nous avons reçu tout le soutien du gouvernement congolais », a indiqué la diplomate russe comme pour dire que la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel a assuré la société sur le développement de ses activités en l’appelant à se conformer à la législation congolaise pour mieux exercer.

A dire vrai, la société Yango a débuté ses activités en terre congolaise, notamment à Brazzaville, le 17 août dernier. Une incompréhension avait conduit à sa suspension. La société est implantée dans vingt-deux pays à travers le monde dont huit en Afrique, le Congo y compris.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.