SOCIETE

Pointe-Noire/Kouilou : les élus locaux appelés à s’approprier les projets de la municipalisation additionnelle

• Bookmarks: 897


Le ministre délégué en charge de la Décentralisation et du Développement local, Juste Désiré Mondelé, qui a séjourné récemment à Pointe-Noire et au Kouilou, a invité les deux assemblées locales à s’approprier les projets retenus dans le cadre de la municipalisation additionnelle.

La ville de Pointe-Noire bénéficie, dans le cadre de son centenaire, d’une municipalisation additionnelle. Ainsi, plusieurs projets sont retenus au nombre desquels l’achèvement des travaux de l’avenue de l’aéroport jusqu’au boulevard Charles-de-Gaulle à partir du rond-point Kassaï jusqu’au tronçon non pavé ; la construction de la corniche en bordure de l’océan Atlantique. Il s’agira aussi de la réhabilitation de la gare ferroviaire de Pointe-Noire.

La municipalisation additionnelle touche également le département du Kouilou, voisin de Pointe-Noire. Pour ce faire, le gouvernement a prévu de construire la voie de contournement de la Zone économique spéciale à partir de Mengo jusqu’au port autonome de Pointe-Noire, la protection des berges de Loango contre l’avancée de l’érosion marine, l’achèvement de travaux de construction de l’hôpital général de Loango, ainsi que la construction d’un complexe sportif aux environs de Diosso.

Le ministre délégué, qui a fait des communications devant les conseillers départementaux et municipaux de Pointe-Noire et ceux du Kouilou, a rappelé que la municipalisation additionnelle est pluriannuelle. « Je vous exhorte à vous approprier ces projets. Ce sont les projets de la commune, du département, ce sont vos projets. Il vous revient de traduire ces projets de développement local du centenaire en délibérations pour que les élus que vous êtes soyez au premier plan, que vous suiviez, pas à pas, leur mise en œuvre, leur implémentation en associant la population qui en est la cible principale », a invité Juste Désiré Mondelé, précisant que ces projets visent le bien-être de la population.

Opérationnalisation de la décentralisation dès 2023

Insistant sur le fait que les élus locaux devraient faire de ces projets l’une des actions prioritaires de leur mandature, le ministre délégué les a invités à se tenir prêts pour l’opérationnalisation de la décentralisation à partir de 2023. « En Conseil des ministres, il a été pris un décret portant transfert des fonds alloués pour l’animation des centres de santé et des établissements scolaires aux collectivités locales. Le président de la République a décidé que nous allIons maintenant dans le fond et que les élus locaux soient responsabilisés, à commencer par les matières de la santé et de l’éducation, je puis vous rassurer que les autres matières suivront », a-t-il expliqué.

Dans le souci de faire en sorte que les fonds alloués puissent atteindre véritablement leur cible, surtout ceux de l’intérieur du département, le gouvernement envisage le renforcement des capacités des élus afin de leur permettre de s’approprier les outils de gestion du management des collectivités locales et du management de proximité. Car, l’ambition de l’exécutif est de faire en sorte que la population vive réellement les retombées de la décentralisation.

La chambre de commerce, un partenaire au développement local

Profitant de son séjour dans capitale économique, Juste Désiré Mondelé a eu une séance de travail avec la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers. Cette structure, qui veut apporter sa contribution au développement local, a présenté au ministre le projet Liziba visant le profilage économique des départements du Congo. Ce projet constitue, en effet, une véritable source d’informations pour les investisseurs et les entreprises au Congo en dotant les différents départements du pays des plans de développement local.

« C’est un bonheur et un honneur pour nous d’avoir eu le privilège de suivre cette présentation, surtout cette plateforme Liziba qui, en réalité avec le profilage économique des départements, est une mine d’informations pour les potentiels investisseurs aussi bien étrangers que locaux. Je vous invite à faire la présentation par département aux bureaux des Conseils pour que ces exécutifs locaux puissent vous apporter les compléments nécessaires afin que nous arrivons à optimiser les informations », a souhaité le ministre en charge de la Décentralisation et du Développement local.  

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *