SOCIETE

Pointe-Noire : un Congolais gifle un immigré français qui a osé critiquer les autorités du Mali

• Bookmarks: 5620


Le comportement des occidentaux sur la guerre en Ukraine a ouvert les yeux à la jeunesse africaine et a renforcé l’esprit panafricaniste un peu partout sur le continent. On comprend mieux à présent que la présence française au Mali ne servait qu’à protéger les terroristes pour perdurer le conflit qui enrichit la France en matière première malienne. Depuis les autorités françaises soutenues par leurs médias se sont lancés dans une opération de sape communicationnelle des autorités de transition du Mali en voyant leurs intérêts menacés. A Pointe-Noire, capitale économique du Congo, un français blanc qui a osé critiquer les autorités de transition malienne a été pris à parti par des jeunes Congolais dont l’un l’a bien giflé.

A l’Est de la RDC, la Monusco qui est mieux armée que les groupes armés non seulement est incapable de les neutraliser, mais participe au pillage des ressources minières de ce grand pays d’Afrique et refuse de s’en aller tout de même.

Le président ougandais Museveni ne disait-il pas qu’il ne faut jamais inviter l’ONU ou les troupes occidentales dans nos pays, car non seulement elles ne règlent jamais la situation, mais participe à l’éterniser.

Au Mali, après plus de 9 ans de présence, les troupes françaises et alliés n’ont pas pu mettre fin au conflit, mais ont contribué à l’éterniser au détriment de l’intégrité territoriale du pays. Il a fallu que des militaires patriotes arrivent au pouvoir pour que les choses commencent à bouger en faveur de la Loi.

Les Africains sont pris comme des enfants par la France qui crie chaque jours au pillage du sous sol malien par les Russes, alors que ce pays ne fait que ça en Afrique depuis plus de 100 ans s’il faille comptabiliser l’époque coloniale. Des voleurs qui veulent avoir la primeur du vol.

Contrairement à certains dirigeants de la CEDEAO, totalement infantilisés par Emmanuel Macron, la majorité des Africains sont favorables aux autorités maliennes et ne veulent plus de cette France impérialiste. On sait désormais que sans l’Afrique la France n’est rien !

Après avoir mené une compagne médiatique contre les autorités maliennes dans leurs médias, plusieurs français naïfs croient en leurs autorités et se permettent de juger le président malien ASIMI GOITA et son équipe.

A Pointe-Noire au Congo, où vit une forte communauté malienne, un français immigré dans un café a osé critiquer les autorités maliennes et a vit rappelé à l’ordre par des jeunes Congolais qui l’ont traité de tous les noms avant que l’un d’eux ne bondisse sur lui. Le pauvre blanc a vu sa joue gauche rougir suite à une gifle bien appliquée du Congolais. Les Africains se supportent pas que les blancs les prennent pour des Cons. « Utilisez nos idiots de présidents, mais pas nous les peuples ! » ont lancé ces jeunes Congolais

5 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.