SOCIETE

Pool-Kimba : 3 Laris et un Chinois tués lors des protestations contre l’exploitation sauvage et illicite de l’or par Pierre Oba

• Bookmarks: 4553


3 villageois et un chinois ont été tués lors des affrontements opposant les autochtones et les sujets chinois qui exploitent illicitement de l’or dans cette localité du Pool pour le compte du ministre des Mines Pierre Oba. Les villageois protestent depuis 2020 contre cette exploitation qui a pollué tous les cours d’eaux et qui ne bénéficie pas à Kimba, moins encore au département du Pool.

Depuis 2020, les habitants de la localité de Kimba dans le Pool protestent contre l’exploitation illicite de l’or dont le tireur des ficelles n’est entre autre que l’actuel ministre des Mines Pierre Oba. Déjà le 16 septembre 2020, un mort a été signalé lors des affrontements avec les orpailleurs chinois et Ouest-africains qui opèrent pour le compte de ce ministre.

Malgré les cris de détresse lancée plusieurs fois aux autorités, la population du district de Kimba qui ne sait plus à quel saint se vouer a décidé de se prendre en charge pour arrêter le pillage de cette matière première dont les bénéfices ne vont pas au Trésor Public mais dans les poches du ministre Pierre Oba et ses partenaires dans ce vol.

Selon des témoignages, à Kimba la situation se dégrade de plus belle…Au total, plus de 600 km2 sont exploités par ces orpailleurs. Sur le terrain, on signale la présence de plus de 700 travailleurs et plus de 20 machines de drumage…

La population reproche également à ces exploitants la non-obtention du permis d’exploitation, malgré les assurances des autorités locales. « La problématique de l’exploitation de l’or dans le district de Kimba devient à nouveau, sans nul doute, un véritable commerce dont la gestion frauduleuse et illégale ne fait qu’en profiter à des personnes se réclamant propriétaires terriens, ceci avec la complicité de certains commis de l’État en poste dans cette localité »,  a dénoncé un habitant de Kimba en séjour à Brazzaville… La population dénonce, en outre, la pollution des eaux et l’occupation anarchique des terres…

Limitée au Nord par le district de Djambala (Plateaux), à l’Est par Vindza, à l’Ouest par Zananga (Lékoumou) et au Sud par Kingoué et Tsiaki (Bouenza), la sous-préfecture de Kimba regorge d’énormes potentialités naturelles. Selon une source locale, le district est depuis plus deux ans victime d’une exploitation clandestine de l’une de ses richesses, à savoir l’or. « Ce qui est curieux, c’est que cela se passe au vu et au su des pouvoirs publics malgré la récente descente effectuée par des équipes de la direction générale des mines », dénoncent les habitants.

En effet, cette descente a permis à la délégation de découvrir la présence de onze machines de drumage de l’or. «Cette exploitation qui se déroule sans permis délivré officiellement par le gouvernement est, sans nul doute, un acte de pillage. Il semble qu’un conseiller départemental, originaire de la localité et bénéficiant certainement de la complicité des autorités locales de Kimba, serait à la tête de cette exploitation », explique notre source, regrettant le fait avec amertume qu’aucune décision n’ait été prise par le ministère ni par les autorités préfectorales pour arrêter cette exploitation clandestine.

D’après des témoignages, environ sept cents personnes travailleraient dans ces sites avec onze machines pouvant extraire entre 1 et 3 kilogrammes par semaine. Informées de cette exploitation artisanale, la direction générale des mines et la direction départementale des mines du Pool se sont rendues sur les lieux le 6 mars dernier, pour s’enquérir de la situation. Accompagnée des autorités locales, cette mission surprise d’inspection a découvert sur place des machines industrielles pour extraire de l’or contrairement à ce qu’elle disposait comme information, celle des activités artisanales.

Les populations se sont affrontées aux travailleurs pour tenter de mettre fin à cette exploitation illicite de l’or qui ne leur profite pas. Un sujet chinois et trois habitants ont trouvé la mort et on dénombre plusieurs blessés graves des deux côtés.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.