SOCIETE

Préfecture : nouvelle pénurie des passeports à cause d’un détournement de 70 millions cfa des recettes

• Bookmarks: 4230


A peine sorti d’une crise des passeports le service d’immigration replonge dans une autre. La production des passeports est en arrêt depuis le 23 décembre à cause du détournement de 70 millions des recettes et le ministre Mboulou a décidé de bloquer tous les cartons à son ministère en attendant de voir clair dessus. Pourtant les voleurs sont connus.

Les Congolais sont encore pénalisés à cause de la boulimie financière du clan au pouvoir. Avec l’arrivée de 15000 cartons de passeport après le paiement de la facture au fournisseur allemand, les Congolais se sont rués vers l’immeuble de la préfecture de Brazzaville pour obtenir enfin leur passeport.

Paradoxalement à la préfecture, on a vu un grand business s’offrir à leurs yeux avec les recettes à recouvrer. Il faut à chaque Congolais désireux d’avoir un passeport de débourser officiellement la somme de 50000 frs à titre des frais.

Au ministère de l’intérieur, on se demande où sont partis les 70 millions sur les 100 encaissés pour les passeports de 2000 citoyens. Jusqu’à ce que cela ne soit pas élucider, le ministère ne livrera pas des cartons à la préfecture. Cette pénurie énerve les demandeurs de passeports et aussi les fonctionnaires qui passent des journées sans rien faire.

On raconte aussi qu’une autorité puissante serait impliquée dans cette arnaque d’où les limites du ministres Mboulou de sanctionner la hiérarchie de l’immigration. Les nouvelles mesures d’accès à cet immeuble masque le grand malaise existant. On oblige la présentation d’un pass vaccinal à tous les demandeurs de passeport et comme peu de gens se sont vaccinés, les couloirs ne sont pas saturés.

Le Congolais a connu des mois de pénurie des cartons à cause d’une dette de 10 milliards au fournisseur allemand qui avait arrêté avec la livraison. Après une forte mobilisation des étudiants et voyageurs, le gouvernement a cédé à la pression en payant sa dette. 15000 passeports avaient été livrés au Congo.

Le ministre Mboulou avait décidé de la rationalisation de ce lot de cartons afin de ne plus tomber dans la même erreur. 5000 passeports avaient été livrés à la préfecture pour libérer les anciens cas et résoudre les nouveaux estimés à 2000. Ce sont 70 millions des 100 millions des 2000 passeports qui se sont volatilisés dans la nature.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.