ECONOMIE

Processus ITIE : des organisations de la société civile édifiées sur les exigences de transparence

• Bookmarks: 958


Plusieurs acteurs de la société civile congolaise ont échangé, le 8 novembre à Brazzaville, sur les rapports 2019 et 2020 de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Les organisations de la société civile (OSC) présentes veulent s’impliquer davantage dans la bonne gouvernance des ressources extractives au Congo.    

Initié par l’unité de coordination du Projet de réforme intégrée du secteur public, l’atelier de dissémination des rapports 2019 et 2020 vise à remobiliser la société civile congolaise, afin qu’elle soit capable de jouer son rôle en tant que partie prenante au processus ITIE. Les OSC constituent des parties prenantes dans la mise en œuvre des normes ITIE, a rappelé Christian Mouzeo, le directeur exécutif de la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme(RPDH).  

« Avec la norme 2019, le comité ITIE doit suivre toutes les questions liées à la chaîne de valeurs, depuis l’octroi des licences, à l’exploitation, à la production, à la commercialisation et à l’impact social, économique et environnemental. Dans cet environnement, la société civile a un grand rôle à jouer. C’est pourquoi, elle doit être formée pour pouvoir informer les autres acteurs de terrain et les médias », a insisté Christian Mouzeo.

Le débat entre ces acteurs de la société civile a porté essentiellement sur la connaissance des normes ITIE, les exigences à respecter, la mise en œuvre des normes ITIE, les impacts de l’initiative, les défis de l’ITIE au niveau national, ainsi que les données disponibles pour les années 2019 et 2022 et les sujets de débat. Les résultats des évaluations seront connus à partir de décembre et le processus de validation est en cours.

Tout comme le directeur exécutif de la RPDH, le secrétaire permanent du comité national ITIE-Congo, Florent Michel Okoko, a admis que le pays doit réaliser des efforts pour atteindre de meilleurs scores de conformité. Le Congo a acquis le statut de pays conforme à ITIE depuis 2013, et le but de l’évaluation est de vérifier le niveau de conformité ou pas.

9 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *