ECONOMIE

Réformes financières : la BDEAC satisfaite de la situation économique du Congo

• Bookmarks: 6118


Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a reçu en audience, le 30 décembre à Brazzaville, le gouverneur de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), Abas Mahamat Tolli, venu lui faire le point des réformes de son institution.

Dès sa nomination, le 17 février 2017 à la tête de la BDEAC, Abas Mahamat Tolli avait reçu des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale la mission d’entreprendre une série de réformes économiques et financières.

A chaque étape de la mise en œuvre de ces réformes, le gouverneur de la BDEAC doit faire le point des actions qu’il conduit au chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso,  président dédié au programme de réformes économiques et financières.

« Nous nous réjouissons de ce que le Congo sorte d’une récession économique. Et que le pays améliore aussi sa situation au niveau du compte courant qui est devenu positif. Je crois que c’est le seul pays dans la communauté. Nous nous réjouissons également de ce que le niveau d’endettement du pays revient en baisse. Les perspectives des programmes avec le Fond monétaire international (FMI) sont autant de bonnes nouvelles pour cette fin d’année. Elles donnent des assurances quant  au lendemain meilleur sur le plan économique du pays », a déclaré le gouverneur de la BDEAC, au sortir de son entretien avec le président de la République.

« Concernant la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, nous avons aussi les mêmes perspectives économiques. Nos situations macroéconomiques s’améliorent au regard des différents programmes que les pays entretiennent avec le FMI, mais aussi en raison des différentes réformes que nous conduisons au niveau institutionnel, en particulier de la Banque centrale », a ajouté Abas Mahamat Tolli.

6 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.