SOCIETE

Roga Roga Bokoko quitte la franc-maçonnerie en dénonçant l’homosexualité et les sacrifices humains

• Bookmarks: 7 • Comments: 11746


Initié par le grand maître Jean Dominique Okemba, il y a quelques années, Rogatien Ibambi dit Roga Roga vient enfin de claquer la porte de la Grande Loge du Congo sans doute rassuré par le succès de la chanson Bokoko. Un retour aux sources qui lui a ouvert les yeux sur les vraies valeurs ancestrales et humaines totalement contraires à la pratique de l’homosexualité que prône la franc-maçonnerie du Congo. Désormais, il sera un habitué des cultes du jour et non nocturnes de la Loge.

Roga Roga et son groupe séjournent actuellement au Royaume Uni dans la cadre de Bokoko Tour, une chanson libératrice pour l’artiste qui a décidé de quitter pour toujours la Grande Loge du Congo de JDO et Sassou Nguesso au profit de l’église normale. Une délivrance saluée par sa famille et ses proches.

Il sied de rappeler que pour s’enrichir dans la musique au Congo, il a été imposé à Roga Roga son allégeance à la Grande Loge du Congo par Jean Dominique Okemba, son parrain de l’époque. Ainsi, l’artiste a bénéficié de tous les avantages dus à un maçon par les maçons dans la république. On se souvient encore des 100 millions cfa que lui donnait JDO et qui lui ont permis de se construire une maison de rêves à Moukondo la Plaine.

Mais depuis le songui songui de Serge Oboa qui a entraîné le départ d’une partie de ses musiciens qui ont fini par créer Nouvel Horizon, Roga Roga a commencé à prendre ses distances avec ses frères de lumière. Serge Oboa est l’un de ses maçons qui ne se cache pas dans l’homosexualité.

Le succès planétaire du titre Bokoko va bousculer toutes les prévisions et ramener Roga Roga à la raison. Désormais, l’artiste est plus que convaincu que la base de son succès se repose sur le naturel ancestrale et que la franc-maçonnerie a été la plus pire bêtise de sa vie.

L’artiste dénonce la pratique en mode inflation de l’homosexualité dans la Grande Loge du Congo où les jeunes sont presque devenus des doubles sims. Aussi et surtout les sacrifices humains qui endeuillent plusieurs familles.

Rogatien Ibambi a pris ses distances avec cette secte totalement déviée de son rôle au Congo par les sorciers qui y ont trouvé refuge. Malgré les menaces proférées contre lui par les francs-maçons, Roga reste serein et leur rappelle que la religion ne se force jamais et qu’il est d’abord africain. L’artiste profite aussi de cette occasion pour lancer un appel à la vigilance aux jeunes tentés par la franc-maçonnerie.

7 recommended
1 notes
bookmark icon

One thought on “Roga Roga Bokoko quitte la franc-maçonnerie en dénonçant l’homosexualité et les sacrifices humains

    Write a comment...

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.