POLITIQUE

Six nouveaux membres au Bureau politique du PCT

• Bookmarks: 7135


Metoul Georges, Elenga Faustin, Kouloumbou Marie Jeanne, Abouri Ndam, Mikolo Jacqueline Lydia, Bantsimba Dieudonné ont fait leur entrée au Bureau politique, à l’occasion de la clôture de la 3e session ordinaire issue du 5e congrès du Comité central, qui a découlé à l’adoption des points inscrits, le 30 décembre 2021 à Brazzaville sous la houlette du Secrétaire général, Pierre Moussa.

« C’est beaucoup d’émotions, j’avoue que les travaux ont été intenses. Il  y a eu beaucoup de participations mais ce que nous retenons, c’est la discipline, c’est la volonté du parti d’aller de l’avant, de soutenir l’action du chef de l’Etat. C’est beaucoup de fierté de faire partie du grand et glorieux Parti congolais du travail. Mes pensées vont vers le président de la République d’abord, une grande reconnaissance, sens de la responsabilité.Mes pensées vont aussi vers le Secrétaire général du PCT et tous les membres du Bureau politique mais aussi mes camarades. Je dois dire aussi, mes pensées vont vers mon père, membre du Bureau politique décédé »,a déclaré Jacqueline Lydia Mikolo, nouveau membre du Bureau politique.

Selon le communiqué final rendu par Parfait Iloki, Secrétaire à la Communication et aux technologies, le Comité central a comblé les vacances de postes constatées au Bureau politique.

Au cours des travaux, le projet de synthèse de la IIème session ordinaire du Comité central tenue du 29 au 30 décembre 2020, le projet du rapport d’activités 2021, le projet du plan d’action pluriannuel du Comité central (2022-2024), le projet de programme d’activités 2022 du Comité central, le projet de budget exercice 2022, le projet de rapport d’activités de la commission nationale de contrôle et d’évaluation du parti ont été adoptés par amendement.

Ajoutées à cela, les motions de soutien à l’endroit de Denis Sassou N’Guesso, président de la République, président du Comité central et de confiance de Pierre Moussa, Secrétaire général, rendues respectivement par Nathalie Kaky et Cynthia Rosette Kongo Ntondélé.

Pierre Moussa appelle à la responsabilité

Le Secrétaire général du Parti congolais du travail, Pierre Moussa au cours de son allocution d’ouverture de la 3eme session du Comité central issue du 5e congrès le 29 décembre a encouragé les membres à développer le sens de l’engagement et de la responsabilité à l’orée des élections législatives et locales.

« Nous avons émis le 21 décembre 2021, une directive qui ouvre le processus de choix et de l’investiture des candidats de notre parti pour les élections législatives et locales de 2022. Ce processus qui va se dérouler dans le strict respect des normes en vigueur de notre parti et  bien entendu au regard des membres du Comité central, devra déboucher, des candidatures crédibles, afin de maximiser les chances de notre parti à ces consultations électorales. Ces candidatures seront la résultante d’une évaluation rigoureuse. Chaque demande d’investiture sera analysée avec sérieux et objectivité, tout comme les délibérations du comité national d’investiture seront d’application stricte. A propos de l’ordre et de la discipline, qui devront scrupuleusement être observées par tous, dans nos rangs. », a affirmé Pierre Moussa, Secrétaire général du Parti congolais du travail.

« Je voudrai vous inviter à vous remémorer cette forte interpellation du président du Comité central à l’ouverture des travaux du 5e congrès de notre parti, je cite : Au long de son existence, le PCT a consenti d’immenses sacrifices dont l’on a pris la pleine dimension de ces épreuves endurées, de ces sacrifices consentis par tant de camarades. On ne peut tolérer qu’il y en ait parmi nous, qui arbore impunément des comportements nocifs au parti oubliant que notre parti est un instrument politique de conquête et de conservation du pouvoir.Celui qui n’a pas compris n’a pas sa place au sein de notre respectable famille », a-t-il rappelé.

Les points inscrits à cette 3session ordinaire du Comité central ont été : le projet de rapport d’activités 2021 du Comité central, le projet du plan d’action pluriannuel du Comité central (2022-2024), le projet de programme d’activités 2022 du  Comité central, le projet de rapport de la Commission nationale de contrôle et d’évaluation du parti.

Par ailleurs, il a exhorté les membres à intégrer l’un des groupes thématiques créés à la suite d’une recommandation du 5e congrès ordinaire, dont le but est de proposer des idées qui seront par la suite transmises à l’exécutif. Aussi, Pierre Moussa a recommandé l’appropriation de la GAR( nouvelle stratégie expérimentée au sein de ce parti) par tous.

7 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.