POLITIQUE

Son faux diplôme découvert, Léonidas Mottom indexe plusieurs députés ayant aussi des faux diplômes

• Bookmarks: 8349


L’effet domino du harcèlement politique contre Ghislain Galibali par Florent Ntsiba se fait déjà ressentir au sein de la classe politique congolaise composée de plusieurs faux diplômés. L’ancien ministre de la culture et député Léonidas Mottom est l’un de ses faux diplômés qui ont profité du désordre de l’État pour se faire une place dans la mangeoire. Les songueurs congolais se sont servi d’une de ses interviews pour contacter l’université parisienne dans laquelle il prétendait avoir décroché et découvrir son mensonge. Acculé, Mottom aurait indexé d’autres députés qui auraient aussi des faux diplômes parmi eux Lutter Mbongo, Romy Oyo, Ninon Ngouamba, Ngambili Ibam et tant d’autres.

Dans une interview, Léonidas Mottom a déclaré être titulaire d’un master en assurance et gestion des sinistres à l’ENAS. Mais contactée, cette école ne reconnaît pas l’ancien ministre comme l’un des étudiants et son nom n’apparaît nulle part dans les archives. En un mot, Mottom est un menteur qui a cru que personne ne pouvait aller vérifier en France son supposé diplôme.

L’administration publique congolaise est peuplée de nombreux faux diplômés d’où le rendement nul qu’on y remarque. Des faux diplômes délivrés dans les écoles locales comme à l’extérieur. La grande majorité des étudiants du Maghreb, de l’Ukraine et de la Géorgie ont des faux diplômes. Nombreux ne participaient pas aux cours et ont payé pour se faire délivrer les diplômes.

Léonidas Mottom qui ne veut pas mourir seul, pointe du doigt d’autres députés qui seraient dans la même situation que lui. Il a cité pour le moment les députés Romy Oyo, Lutter Mbongo, Ninon Ngouamba, Ngambili Ibam, Cyr Ebina.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.