OPINION

Teddy Christel Sassou ou l’art de l’incompétence à la tête de la SNPC distribution

• Bookmarks: 8127


Pour chercher à sauver sa peau dans son incompétence notoire due à sa mauvaise gestion et à la pénurie des hydrocarbures au pays, Teddy Christel Sassou Nguesso a trouvé un bouc émissaire en désignant le Directeur Général de la SNPC, Raoul Maixent Ominga comme le principal responsable de son échec . Les Congolais aujourd’hui découvrent l’immensité de l’impéritie de Teddy Christel Sassou Nguesso de bien gérer cette structure stratégique au service de la nation. Nul ne peut douter de la place importante qu’occupe le pétrole dans notre pays dont l’économie dépend quasiment à 95%.

En effet les produits pétroliers(les dérivés utilisables du pétrole brut issus du raffinage) font tourner quasiment toutes les économies de la planète (bitume, Gazole, Fioul, Essence, Kérosène, Lubrifiant, Goudron, etc…). Suscintement les Congolais peuvent comprendre le rôle stratégique de la SNPC Distribution dont le directeur général fait montre d’une incompétence sans précédente.

Depuis que ce cancre a été propulsé à la tête de cette structure, les problèmes récurrents de pénurie ne cessent de se multiplier. La rareté du carburant et du gaz dans les stations services SNPC Distribution en particulier et dans d’autres stations en général est le fruit de la mégalomanie de Teddy Christel Sassou Nguesso qui marche sur les traces de son aîné qui avait été débarqué de l’aval pétrolier.


En manque de vision, avec un management primitif conduit par des amateurs arrivistes, la SNPC Distribution est entrain de sombrer. Plusieurs détournements de fonds sont signalés au sein de cette structure, une mauvaise gestion ne dit pas son nom.

Face à cette dérive, même les parlementaires n’osent pas élever la voix pour convoquer Teddy Christel Sassou Nguesso devant une commission parlementaire pour s’expliquer sur sa gestion calamiteuse. L’anathème est jeté à la Direction Générale du Groupe alors que cette entité quasi autonome bénéficie des subventions du groupe peine à améliorer le service public.

Nous savons pertinemment que le problème de logistique est à l’origine de toutes les pénuries car la logistique pétrolière est l’ensemble des opérations permettant au consommateur de disposer de carburants en station service. Ainsi, la sécurité d’approvisionnement en produits pétroliers nécessite de pouvoir disposer d’infrastructures pétrolières (raffineries, dépôts pétroliers, pipelines) permettant de stocker, acheminer et distribuer des carburants au plus près du consommateur.

Afinde bien satisfaire les besoins des consommateurs, la logistique amont s’appuie sur les raffineries et les dépôts d’importation pour le stockage du pétrole brut et des produits finis. Un maillage important de dépôts pétroliers de capacités variées doit couvrir tout le pays. Aujourd’hui les Congolais se posent la question de savoir quel est le bilan de Teddy Christel Sassou Nguesso à la tête de la SNPC Distribution ? Combien de raffineries, de dépôts, des barges, des trains citernes, des camions citernes disposent la SNPC Distribution pour couvrir l’ensemble du pays ? Nous savons que la Likouala manque les produits pétroliers. Les réserves stratégiques du Congo sont estimés à combien de mètre cube (m3)?

In fine, les Congolais ne sont plus dupes, Teddy Christel Sassou Nguesso doit assumer totalement sa part de responsabilité dans le désordre qui règne au sein de la SNPC Distribution. Demain il sera jugé sévèrement car les produits pétroliers font partie des éléments clés dans le fonctionnement de l’économie d’un état.

« Il faut avoir le courage d’assumer toute la responsabilité des actes que l’on pose soi-même sans jamais chercher ailleurs d’autres coupables ou responsables ». Chrys Anagennao.

EVRARD NANGHO
MODEC.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.