ACTUALITE

Ukraine : l’Afrique dénonce le racisme envers ses ressortissants

• Bookmarks: 4321


Devant la gare de Lviv, ces étudiants africains patientent, parfois pendant des heures, dans l’espoir de trouver un train ou un bus pour quitter l’Ukraine.

Située à l’Ouest du pays, à seulement quelques km de la Pologne, et encore à l’écart des combats, la ville de Lviv est devenue un refuge, depuis l’offensive russe. Des témoignages de discrimination se sont multipliés ces derniers jours, à l’égard de ces ressortissants venus d’Afrique. L’affaire est remontée jusqu’aux gouvernements africains.

« L’Afrique du Sud a signé la déclaration publiée par la Commission de l’Union africaine exprimant sa préoccupation quant au traitement réservé aux ressortissants africains et aux personnes d’ascendance africaine aux frontières de l’Ukraine, certains ne sont pas autorisés à traverser ces frontières et à se mettre en sécurité. Nous exhortons les pays européens à prendre des mesures pour résoudre cette situation, car tout le monde a le droit de franchir les frontières internationales en période de conflit », a déclaré Mathu Joyini, ambassadrice de l’Afrique du Sud à l’ONU.

Comme cette mère et son bébé que l’on peut voir sur ces images filmées à la frontière ukrainienne, ils sont des centaines d’Africains à attendre dans un froid glacial, de pouvoir passer de l’autre côté, en Pologne. Mais pour eux, particulièrement, les choses ne sont pas aussi simples. L’Union africaine a condamné un « traitement différent inacceptable » et « raciste ».

« Nous donnons écho ici au cri d’alarme des ressortissants étudiants africains qui fuyant la guerre en Ukraine se heurtent à des discriminations dans leur exode en quête d’abris. Cette situation est inacceptable. Nous disons non au racisme et demandons le respect de la dignité humaine, tout en appelant au traitement équitable de toutes les personnes en détresse », a déclaré Baudelaire Ndong Ella, ambassadeur du Gabon à l’ONU.

Plusieurs pays africains ont toutefois annoncé que quelques dizaines de leurs ressortissants avaient pu quitter l’Ukraine. C’est le cas de ces Ghanéens tout juste arrivés à l’aéroport d’Accra. Pour eux et leurs proches, c’est le soulagement contrairement à d’autres toujours bloqués en Ukraine.

4 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.