POLITIQUE

Une réunion secrète entre JDO et les officiers à sa guise aurait eu lieu le dimanche 23 dernier

• Bookmarks: 1686


Le féticheur du clan présidentiel Jean Dominique Okemba aurait tenu une réunion sécrète avec des officiers militaires et policiers qui lui sont proches. Au cours de cette réunion, il aurait été question de consolider leur cohésion et d’être prêt à prendre leurs responsabilités le moment venu. On parle d’une cinquantaine d’officiers qui auraient assisté à cette rencontre.

Dans la guerre de succession qui bat son plein à Brazzaville, chacun vérifie ses positions et contrôle les siens. C’est le cas du patron du CNS, Jean Dominique Okemba qui aurait insisté sur l’anticipation lors d’une rencontre avec des officiers militaires et policiers à sa guise.

De plus en plus de rumeur alertant sur l’inquiétant état de santé de Denis Sassou Nguesso remonte à la surface et il faut bien s’apprêter ses troupes lors de la grande bataille de la récupération du pouvoir.

C’est lui, JDO qui aurait déconseillé à Sassou Nguesso de passer la main de son vivant à son fils Kiki, lequel chamboulerait par une marginalisation des caciques et sécurocrates du régime. En réalité toute cette cohorte d’assoiffés de pouvoir, rêve d’une mort inopinée du chef de l’État pour montrer leurs muscles dans la succession.

C’est au cours d’une rencontre avec les notables Mbochis à Oyo que JDO a affirmé aux yeux de tous disposés des hommes et armes pour répondre à ses adversaires. Au sein de l’armée et la police se sont formés des écuries dormantes à la solde de différents clans et qui n’attendent que le moment venu pour agir.

Si en publique, il ne cesse de rappeler sa fidélité au chef de l’État réfutant tout rêve de successeur, en privé, JDO place ses pions et se voit le digne remplaçant de Denis Sassou Nguesso qu’il protège mystiquement. Et cette rencontre avec les officiers de l’armée et de la police rentre dans ce cadre.

16 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *