SOCIETE

Vers l’élaboration d’un plan national de lutte contre la corruption

• Bookmarks: 8114


L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (Onudc) va soutenir le Congo en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent. Une stratégie nationale de lutte contre la corruption est en passe d’être élaborée. 

L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (Onudc) a tenu du 25 au 27 juillet à Brazzaville, une mission d’évaluation des besoins en matière de lutte contre la corruption et les crimes économiques au Congo. 

En collaboration avec le ministère en charge du Contrôle d’Etat et de la lutte contre les antivaleurs dans l’administration publique, cette mission permettra à notre pays de renforcer ses mécanismes de répression en vue de contenir la corruption et l’enrichissement illicite.

« Le ministère du Contrôle d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs dans l’administration publique a sollicité notre expertise pour renforcer la lutte contre la drogue et les crimes économiques », a déclaré Kodjo Attisso, chef de la délégation de l’Onudc.

L’objectif de cette assistance technique, a-t-il précisé, est d’accompagner le Congo à élaborer son plan national de lutte contre la corruption et les crimes économiques. 

Pour sa part, le gouvernement congolais par le biais du ministère entend se doter d’une carte de référence d’exercice de contrôle administratif par l’élaboration des dispositifs de contrôle interne d’une part. 

D’autre part, il a relevé la nécessité d’interconnecter des systèmes d’information de tous les ministères en vue de soutenir le processus de la dématérialisation des procédures administratives.

L’Onudc est un partenaire stratégique et technique de la République du Congo en matière de lutte contre les antivaleurs. 

Elle va aider le Congo à faire face à la lutte contre la corruption, la lutte contre les détournement des fonds publics, la lutte contre les blanchiment des capitaux, la lutte contre la criminalité organisée et la piraterie entre autres. 

En rappel, un projet de loi sur la prévention et lutte contre la corruption et les infractions assimilées avait été adopté le 24 janvier dernier par le Parlement congolais.

8 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.