POLITIQUE

Vinza bis : les Laris se moquent du PCT qui a imposé comme député le fils idiot de Firmin Ayessa

• Bookmarks: 7454


Comme ils l’ont fait à Vinza avec Aimé Emmanuel Yoka, les cyniques du PCT ont nommé comme député de Makélékélé 4, un nordiste n’ayant aucune attache avec ce quartier peuplé en grande majorité des sudistes. Ce qui semble être une humiliation s’est vite transformée en sujet de moquerie pour les habitants de cette circonscription qui peuvent avoir un motif de plus de l’idiotie qui caractérise le PCT. Le fils idiot du ministre Firmin Ayessa de Makoua au nom de Claude siégera au parlement comme représentant de Makélékélé 4.

Dans la circonscription 4 de Makélékélé, fief de l’opposition et majoritairement habitée par les ressortissants du Sud, le PCT a eu le courage de s’adonner à la provocation en nommant un nordiste comme député face à un candidat du coin. Claude Ayessa, fils du ministre Firmin Ayessa, reconnu comme un véritable MAMADOU est le nouveau député malgré sa défaite dans les urnes.

Rejeté par toute la circonscription, Claude Ayessa sa vantait dès le départ de l’emporter et défiait même les votants traités de pauvres Bakongo. Son père qui pouvait bien le pistonner dans les quartiers nord où à Makoua n’a pas trouvé mieux que d’aller provoquer les populations de Makélékélé.

La colère qui s’est emparée au départ des populations s’est vite transformée en moquerie après la proclamation des résultats du premier tour ayant conduit à un deuxième alors que Claude Ayessa a été battu. Tout le monde a vite compris le cynisme du PCT d’imposer un fils du nord à Makélékélé.

Un remake de ce qui s’est passé antérieurement dans la localité de Vinza dans le Pool où l’oncle de Sassou, Aimé Emmanuel Yoka l’a emporté devant le natif Paul Manstima. Pour les populations, ce comportement du PCT révèle juste au grand public leurs limites intellectuelles basées sur la dictature et le traumatisme militaire. « Ces Mbochis là croient nous humilier alors qu’ils étalent juste leur idiotie » commente un habitant qui se moque de la victoire de Claude Ayessa.

« Quand un idiot est imposé parmi les intellectuels, il faut juste le laisser étaler ses limites aux yeux de tous! » est la réflexion sage des populations de Makélékélé qui ont choisi l’indifférence comme réponse aux provocations du PCT. Claude Ayessa est membre de cette famille dans laquelle Denis Sassou Nguesso a baisé la fille et la mère.

7 recommended
0 notes
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.